Le CERESNA
et la filière bois

C’est en Novembre 2011, au cours d’une réunion rassemblant 62 militants de la filière et de l’interprofessionnel, que le CERESA a engagé la construction des Etats Généraux de la Filière Bois.
Après 10 réunions avec les syndicats, Arjuzanx, Bordeaux, Bègles, Mimizan, Morcenx, Onesse, Périgueux, Villeneuve sur Lot, qui ont réunis plus de 170 participants sur une durée d’un an et demi,
Après 9 réunions rassemblant l’ensemble des acteurs de la filière, à savoir, propriétaires forestiers, communes forestières, employeurs, syndicalistes, représentants du Conseil Régional, des Conseils Généraux, de l’Etat,
Après 7 réunions du comité de pilotage représentant les financeurs de l’initiative,
Après 2 rencontres avec les enseignants des lycées professionnels de la filière ainsi qu’avec les élèves,
Après 3 débats publics en Gironde, dans les Landes et en Lot et Garonne,
Après de nombreuses rencontres en bilatérales avec l’ensemble des acteurs,
les Etats généraux de la Filière Bois en Aquitaine ont tenu leurs travaux au lycée Haroun Tazieff à Saint-Paul-Lès Dax avec la participation de 130 personnes, un succès. Mais le plus important est bien qu’une série de propositions s’appuyant sur trois rapports élaborés durant toute la période, fasse son chemin.
Effectivement parmi ces propositions, la création d’un Observatoire social de la filière ainsi que la relance de la collecte de la gemme, font l’objet de réunions à l’initiative du Conseil Régional et du CERESA. Preuve en est que les enjeux liés à l’emploi, à la formation peuvent être remis au centre du débat si nous nous en emparons en construisant des propositions ouvrant des perspectives. Affaire à suivre, tous ensemble…

NOS RAPPORTS

Durant plus d’une année les différents acteurs se seront réunis sous l’impulsion du CERESA afin d’échanger sur les enjeux et les perspectives liées à l’emploi et la formation de cette filière. Syndicats, sylviculteurs, communes forestières,  chefs d’entreprises, chercheurs, services de l’Etat, collectivités territoriales, auront donc participé à des réunions mensuelles ainsi qu’à des débats publics dans les différents départements.

Le parti pris consistant à  prendre comme prisme la formation et l’emploi, les conditions de travail et la reconnaissance des qualifications donc des rémunérations a ainsi permis de mettre les femmes et les hommes au cœur des préoccupations de l’avenir de la filière. Ces travaux ont également mis en évidence la nécessité d’un dialogue social respectueux des parties prenantes comme élément de construction de perspectives réelles. Ils auront également mis en évidence l’attachement à cette filière de l’ensemble des acteurs, pour des raisons différentes, mais avec un rapport culturel à la ressource réelle.

Ces travaux ont produit plusieurs documents dont 3 rapports réalisés par
Sandrine GEORGES secrétaire du CERESA
Marine LAURO Chargé de mission
Marie CORBEL graphiste « pom’C »
IGS Imprimerie Graphic Sud

NOS PARTENAIRES

Avec Alain DELMAS pilote du projet et Marine LAURO chargée de mission

Toutes les réunions ont été organisées et tous les travaux ont été suivis par le Comité de Pilotage (COPIL) dont la composition était la suivante :

Conseil Régional – LAZARINI Bernard
DRAAF – CARREAU Jean-Bernard
URPIM – PACHAT Christian
Alliance Forêt-Bois – GUIDEZ Audrey
SS SO – PINAUDEAU Christian
DIRECCTE – DAVIDOFF Yvan
Conseil  Départemental 33 – PRIVAT Stéphanie
Conseil Départemental 40 – RODRIGUEZ Rémi
CGT Aquitaine – MESPLEDE Alain
CERESA – SOUBAIGNE Bernard

Ces travaux se sont terminés par les États généraux de la Filière Bois en Aquitaine au lycée Haroun Tazieff à Saint-Paul-Lès Dax avec la participation de 130 personnes, un succès.

De nombreuses réunions ont eu lieu avec la participation divers acteurs.

Découvrir nos partenaires

COMMUNICATION

Nous concevons la communication comme un ensemble d’interaction avec autrui qui transmettent des savoirs des  informations.

Il s’agit d’utiliser l’ensemble des moyens techniques permettant la diffusion d’un message auprès d’une certaine audience. Il s’agit donc d’utiliser tous les supports en fonction des thématiques et des publics ciblés.

Parce qu’il est important de valoriser les travaux réalisés, la communication doit être précise et soignée.

Entouré de professionnels,

Le CERESNA insiste sur le côté permettant un accès facile pour le plus grand nombre.

Nos documents